قال الله تعالى

 {  إِنَّ اللَّــهَ لا يُغَيِّــرُ مَـا بِقَــوْمٍ حَتَّــى يُـغَيِّـــرُوا مَــا بِــأَنْــفُسِــــهِـمْ  }

سورة  الرعد  .  الآيـة   :   11

ahlaa

" ليست المشكلة أن نعلم المسلم عقيدة هو يملكها، و إنما المهم أن نرد إلي هذه العقيدة فاعليتها و قوتها الإيجابية و تأثيرها الإجتماعي و في كلمة واحدة : إن مشكلتنا ليست في أن نبرهن للمسلم علي وجود الله بقدر ما هي في أن نشعره بوجوده و نملأ به نفسه، بإعتباره مصدرا للطاقة. "
-  المفكر الجزائري المسلم الراحل الأستاذ مالك بن نبي رحمه الله  -

image-home

لنكتب أحرفا من النور،quot لنستخرج كنوزا من المعرفة و الإبداع و العلم و الأفكار

الأديبــــة عفــــاف عنيبـــة

السيـــرة الذاتيـــةالسيـــرة الذاتيـــة

أخبـــار ونشـــاطـــاتأخبـــار ونشـــاطـــات 

اصــــدارات الكـــــاتبــةاصــــدارات الكـــــاتبــة

تـــواصـــل معنــــــاتـــواصـــل معنــــــا


تابعنا على شبـكات التواصـل الاجتماعيـة

 twitterlinkedinflickrfacebook   googleplus 


إبحـث في الموقـع ...

ألبــــوم الصــــور

مواقــع مفيـــدة

rasoulallahaomabinbadisbassairveccosassalachihabbinnabilejeunemusulmansultan cerhso shamela wefaqdev iktab
الأحد, 19 تشرين2/نوفمبر 2017 12:34

A la demande non-officielle de l'USA Embassy en Algérie lecture de Afaf Aniba du discours du Président Mr Donald Trump Mai 2017 à Riyadh, Arabie Séoudite

كتبه  Afaf Aniba
قيم الموضوع
(0 أصوات)
A la demande non-officielle de l'USA Embassy en Algérie lecture de Afaf Aniba du discours du Président Mr Donald Trump Mai 2017 à Riyadh, Arabie Séoudite

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Alger : 29 Mai 2017

Je signale aux honorables lecteurs que à la demande non-officielle de l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique en Algérie, j'ai rédigé cette lecture du discours de son excellence Mr Le Président Trump à Riyadh et bien entendu j'ai remis une copie de ce texte à l'US Embassy en République Algérienne démocratique et populaire.

 

 

 

« I stand before you as a representative of the American People, to deliver a message of friendship and hope.”[2] ?

 

Quel message d’amitié et d’espoir avec un contrat de vente d’armement de plus de 100 milliards de dollars ?

Les peuples n’ont pas autant besoin d’armes que de développement, de justice et de démocratie.

« I pledged to strengthen America’s oldest friendships, and to build new partnerships in pursuit of peace.” What kind of peace ? That is the question.

La paix des armes, on a vu le modèle catastrophique de l’Irak, le monstre de Daech ou ISIS a été alimenté par le soi-disant libération de l’Irak par l’Us Army.

« I also promised that America will not seek to impose our way of life on others, but to outstretch our hands in the spirit of cooperation and trust.”

En effet, our way of life est extrêmement différent du way of life of America, les valeurs religieuses jouent un rôle prépondérant dans nos vies,  nous avons un code moral strict que nous ne pouvons dépasser au nom de l’universalisme. Chaque pays a sa propre spécificité religieuse, sociale, historique, économique, culturelle, et politique.

Cette phrase comporte aussi un aspect inquiétant, est-ce à dire que le président Trump a donné carte blanche aux dictateurs du monde Arabe pour qu’ils agissent impunément et sans le moindre respect de la déclaration universelle des droits de l’homme ?

« Our vision is one of peace, security, and prosperity—in this region, and in the world.”

Quelle vision et quelle paix ?  Le minimum n’a pas été obtenu en Palestine, ni maintenant ni dans le futur. La loi qui prévaut en Palestine est celle du plus fort,  et quelle sécurité ? Avec un mur qui partage en deux un seul peuple sur son propre territoire la Palestine. Quelle prospérité ? Quand les laissés pour compte sont au nombre de centaine de millions y compris les couches défavorisés des pays du Golfe ? Avec l’injustice, la corruption, des fléaux qui sapent le droit à l’auto-détermination des peuples arabo-musulman.

« Our goal is a coalition of nations who share the aim of stamping out extremism and providing our children a hopeful future that does honor to God.”

L’extrémisme est un fléau qui se répand partout où il y a dictature, répression, oppression, pauvreté, ignorance. Ce n’est pas avec des armes qu’on éradique l’extrémisme mais en investissant dans l’éducation, le développement économique, en respectant la dignité et la souveraineté des peuples et leurs appartenances culturelles et religieuses et en renforçant la démocratie à travers les trois pouvoirs, exécutifs, législatifs et judiciaires, et enfin en soutenant le travail des sociétés civiles.

« But this future can only be achieved through defeating terrorism and the ideology that drives it.”

Le radicalisme se nourrit essentiellement de l’injustice.

« We are not here to tell other people how to live, what to do, who to be, or how to worship. Instead, we are here to offer partnership – based on shared interests and values – to pursue a better future for us all.”

Dans ce cas précis, comment cela se fait que Mr Rex Tillerson dans son intervention lors d’une conférence de presse avec son homologue Séoudien à Riyad a sermonné l’Iran sur son traitement de ses citoyens « We also hope that he restores the rights of Iranians to freedom of speech, to freedom of organization, so that Iranians can live the life that they deserve.”

 

N’est-ce pas une contradiction flagrante entre le discours du président Mr Trump et le chef du department of state ?

Nous n’avons pas de leçon à recevoir des Usa dans le domaine des droits de l’homme car à chaque pays sa spécificité, ses normes et son traitement particulier, car les paramètres de l’Onu et des ONG ne peuvent en aucune façon s’appliquer à tous les peuples de la même manière.

Un partage des intérêts et des valeurs doit être examiné de près, quels intérêts alors que vous mettez en avant d’abord et avant tout les intérêts d’Israël ??

Quelles valeurs ?

Des valeurs qui séparent religion de l’état, ne peuvent intégrer notre espace parce que l’Islam ne se dissocie pas des droits politiques, culturels, sociaux et économiques.

Ce qui doit être remis en cause est la lecture extrémiste de la religion et non pas l’Islam. Comment vous expliquer l’utilisation de cet adjectif par la présente administration Américaine « Terrorisme Islamique » ?

L’Islam n’a absolument rien à voir avec la terreur ni avec le meurtre. C’est l’interprétation humaine des textes sacrés qui doit être analysés et corrigés et ceci est le travail exclusif des écoles religieuses et des savants et ils doivent le faire sans la moindre contrainte.

« This agreement will help the Saudi military to take a greater role in security operations.”

A quoi sert l’armement Américain au Yémen ? Est-ce que l’armée Séoudienne a pacifié le Yémen ? Loin de là. Pour avoir la sécurité, il faut penser aller au dialogue, à un compromis où tous les partis  concernés sont partis prenantes. Le système tribal au Yémen, au Soudan, ne peut être éradiqué par des bombardements aériens mais par une politique d’ouverture et de dialogue. Et personne ni dans la communauté internationale ni l’Otan ni Washington n’ont le droit de dire que tel président doit quitter le pouvoir, la Syrie en l’occurrence. Ce sont les urnes et le vote populaire et souverain qui décide du sort de tout président et de tout gouvernement.

« The true toll of ISIS, Al Qaeda, Hezbollah, Hamas, and so many others, must be counted not only in the number of dead. It must also be counted in generations of vanished dreams.”

Le président Mr Trump a mis sur le même pied d’égalité, ISIS, Al-Qaeda, Hamas et le Hezbollah, l’aveuglément dont il a fait preuve est impardonnable. Tous, nous savons que le Hamas est un parti politique et militaire Palestinien issu de la volonté populaire du peuple Palestinien. Le Hezbollah est aussi un parti politique et militaire Libanais issu de la volonté populaire  Libanaise. Résister à l’occupation Israélienne n’est pas un crime en soi, c’est un devoir et un droit de légitime défense reconnu par la communauté internationale à l’Onu.

« Terrorists do not worship God, they worship death.”

Tout à fait d’accords sur ce point, c’est pourquoi  il est vital de séparer Islam et terrorisme, et qu’on cesse d’utiliser le terme “Terrorisme Islamique”.

« When we see the scenes of destruction in the wake of terror, we see no signs that those murdered were Jewish or Christian, Shia or Sunni.”

L’adjectif Sunni ou Shia n’existe pas en Islam, on dit musulman tout court.

« America is prepared to stand with you – in pursuit of shared interests and common security.”

Common security, que signifie une sécurité commune quand Israël frappe Gaza ou la Syrie impunément ? Quelle sécurité quand Israël rejette la résolution du partage de 29 novembre 1947 de l’Onu ?

Quelle sécurité quand pour résoudre un conflit ouvert au Yémen, on bombarde des innocents ?

Et comment expliquer le nombre de 3100 innocents morts à cause de bavures mortelles commis par la coalition internationale contre ISIS ?

Quelle sécurité quand les populations isolés font les frais des terroristes et de la coalition internationale ?

Et que signifie sécurité ? Est-ce la sécurité politique, économique ou autre ?

« But the nations of the Middle East cannot wait for American power to crush this enemy for them.”

Ce point est très important, pour  vaincre le terrorisme nous n’avons pas autant besoin d’une coalition militaire à l’image de l’Otan que de justice, de liberté et d’égalité des chances pour tous, le tout sécuritaire n’a jamais rien résolu nulle part.

« We are adopting a Principled Realism, rooted in common values and shared interests.”

Quelles valeurs communes ? Aux Usa la vie est sacré, en Egypte, plus de mille personnes ont été assassinés de sang-froid à la place Rabea, la torture est chose commune dans les prisons des régimes répressifs…

Quels intérêts partagés ?

Mr le président Trump a raflé un contrat d’armement de plus de 100 milliards de dollars, les intérêts des peuples de la région sont ailleurs, la paix et la prospérité ne se gagnent pas en vendant des armes et en faisant des affaires qui ne servent que les intérêts du complexe militaro-industriel des Usa.

« Religious leaders must make this absolutely clear: Barbarism will deliver you no glory – piety to evil will bring you no dignity. If you choose the path of terror, your life will be empty, your life will be brief, and YOUR SOUL WILL BE CONDEMNED.”

La tâche de tout leader ou savant musulman est de prêcher le bien et de condamner le mal, ce n’est pas au président Trump de faire la leçon à nos savants et leaders religieux. Au contraire, nos savants sont mis devant l’obligation de lutter  pacifiquement contre l’injustice et l’oppression des gouvernements, quel a été le sort de

Sheikh Baqer Al-Nimr en Arabie Séoudite ? Il a été condamné à mort et exécuté. Quant à Sheikh Qaradhawi le président de la ligue internationale des savants musulmans, il a été jugé pour avoir dit non au coup d’état militaire contre le président Morssi en juillet 2013.

Ce sont les agissements injustes et répressifs des gouvernements qui sont responsables en premier lieu de l’existence d’ISIS et Al-Qaeda.

« Bahrain too is working to undermine recruitment and radicalism.”

Le président Trump a fait l’éloge des pires régimes de la région, le Bahrain, l’Arabie Séoudite, la Jordanie et les Emirats Arabes Unies, ce sont des gouvernements répressifs par excellence donc s’appuyer sur de telles dictatures n’honore pas les USA et fausse son image.

« It is a regime that is responsible for so much instability in the region. I am speaking of course of Iran. » Franchement, c’est du délire, le premier responsable de l’instabilité dans la région est le régime dictatorial Arabe et l’occupation Américaine de l’Afghanistan et de l’Irak et Israël de la Palestine, il faut avoir le courage de s’attaquer à ces maux d’abord mais je ne crois pas que le président Trump ait ce courage et la lucidité nécessaire.

« Assad has committed unspeakable crimes »

Que dire de l’extermination des tribus Indienne de l’Amérique ?

Que dire de Hiroshima et Nagazaki ?

Que dire du Vietnam ?

Que dire de l’Irak, et de l’Afghanistan ?

Que dire de Gaza bombardé avec des armes interdits ? Ce qui ne veut dire aucunement que j’excuse les crimes du régime Assad et de l’opposition Syrienne.

« Until the Iranian regime is willing to be a partner for peace, all nations of conscience must work together to isolate Iran” En tant qu’Algériens nous ne permettons à personne et encore moins à Mr le Président Trump de nous dicter notre politique étrangère, l’Iran est notre partenaire stratégique et nous comptons sur son poids et sur son rôle stratégique dans la région et dans le monde Arabo-musulman.

Voilà, j’ai essayée de résumer et de vous donner le fond de ma pensée, le discours du président Trump n’a rien apporté de concret, il n’a pas abordé les vrais problèmes et malheureusement nous ne sommes pas encore au bout de nos peines.

Sincerly 

Afaf Aniba

 

[1] https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2017/05/21/president-trumps-speech-arab-islamic-american-summit

قراءة 844 مرات آخر تعديل على الأربعاء, 18 نيسان/أبريل 2018 17:46

رأيك في الموضوع

{ مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } سورة ق الآية 18

1 تعليق

  • تعليق Malek HADDAD الخميس, 07 كانون1/ديسمبر 2017 10:02 أرفق Malek HADDAD

    تحياتي الأستاذ عفاف
    كلام في الصميم وفي منتهى الدقة كما عوتنا بالصراحة، والأمريكان يريدون أن يسمعوا الصراحة على النفاق العربي الذي تعيشه المنطقة، والحقيقة أن رايكم في مختلف القضايا التي طرحت عليك هي من رأي وراي الكير من الشباب والجزائريين والعرب والمسلمين في هذه المعمورة.. ويبدو أن الإدارة الأمريكية الحالية بقيادة ترامب صادقة بوفائها بتعهداتها الانتخابية مع الأمريكانيين والعالم، وتبقى الشعوب العربي تعش الآمال المفقودة في التقدم والديمقراطية لتحقيق أحلامها الضائعة
    وصدق الله القائل في محكم تنزله:
    قَالَتِ الْأَعْرَابُ آمَنَّا ۖ قُل لَّمْ تُؤْمِنُوا وَلَٰكِن قُولُوا أَسْلَمْنَا وَلَمَّا يَدْخُلِ الْإِيمَانُ فِي قُلُوبِكُمْ ۖ وَإِن تُطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ لَا يَلِتْكُم مِّنْ أَعْمَالِكُمْ شَيْئًا ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ (14) إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ ثُمَّ لَمْ يَرْتَابُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۚ أُولَٰئِكَ هُمُ الصَّادِقُونَ (15) سورة الحجرات

    تبليغ