قال الله تعالى

 {  إِنَّ اللَّــهَ لا يُغَيِّــرُ مَـا بِقَــوْمٍ حَتَّــى يُـغَيِّـــرُوا مَــا بِــأَنْــفُسِــــهِـمْ  }

سورة  الرعد  .  الآيـة   :   11

ahlaa

" ليست المشكلة أن نعلم المسلم عقيدة هو يملكها، و إنما المهم أن نرد إلي هذه العقيدة فاعليتها و قوتها الإيجابية و تأثيرها الإجتماعي و في كلمة واحدة : إن مشكلتنا ليست في أن نبرهن للمسلم علي وجود الله بقدر ما هي في أن نشعره بوجوده و نملأ به نفسه، بإعتباره مصدرا للطاقة. "
-  المفكر الجزائري المسلم الراحل الأستاذ مالك بن نبي رحمه الله  -

image-home

لنكتب أحرفا من النور،quot لنستخرج كنوزا من المعرفة و الإبداع و العلم و الأفكار

الأديبــــة عفــــاف عنيبـــة

السيـــرة الذاتيـــةالسيـــرة الذاتيـــة

أخبـــار ونشـــاطـــاتأخبـــار ونشـــاطـــات 

اصــــدارات الكـــــاتبــةاصــــدارات الكـــــاتبــة

تـــواصـــل معنــــــاتـــواصـــل معنــــــا


تابعنا على شبـكات التواصـل الاجتماعيـة

 twitterlinkedinflickrfacebook   googleplus 


إبحـث في الموقـع ...

  1. أحدث التعليــقات
  2. الأكثــر تعليقا

ألبــــوم الصــــور

مواقــع مفيـــدة

rasoulallahaomabinbadisbassairveccosassalachihabbinnabilejeunemusulmansultan cerhso shamela wefaqdev iktab
الخميس, 25 نيسان/أبريل 2019 10:04

Chams Al-hakh première présidente de l'Algérie et Najm eddine juge suprême de l'Algérie 20

كتبه  Afaf Aniba
قيم الموضوع
(0 أصوات)
Chams Al-hakh première présidente de l'Algérie et Najm eddine juge suprême de l'Algérie 20

 Durant la deuxième journée du séjour de la présidente au Maroc, le roi tint à lui faire visiter Al-ayoun.

-Constatez par vous même le quotidien des Sahraoui Marocains, dit le souverain à la présidente Algérienne.

La première des choses qu'elle nota, était l'activité intense de cette partie du désert, même couleur, même tenues et un parler identique. Pourquoi s'être entêté des décennies durant  à nier cette réalité Ô combien omniprésente de ce côté-ci comme de l'autre ?

On lui avait programmé des rencontres avec la société civile et les officiels Marocains tinrent à être absent, ainsi mise à l'aise passa une partie de la journée à recevoir et à s'entretenir avec les représentants des Sahraouis Marocains. 

-Oui, je peux vous assurer que notre autonomie est plus ou moins respecté, ce que nous voulons une intégration équitable au niveau économique, fit Abdel Hakh Cherti président de la chambre commerciale de la région. Nous avons un taux de chômage un peu supérieur à la moyenne nationale mais ce n'est qu'avec la contribution de tous que nous pourrons dépasser cet état de fait.

En écoutant la responsable d'une association féminine, elle réalisa que les enjeux étaient les mêmes, comment valoriser la contribution de la femme à l'intérieur et à l'extérieur de son chez-soi ? Comment la responsabiliser vis-à-vis de son devenir et lui faciliter l'accés à l'éducation et à la culture ?

Le soir, elle était cette fois-ci invitée à un dinner du premier ministre, ce dernier aborda le volet coopération :

-Justement Mr Elwali , nous devrions aller au fond des choses et ne pas compter seulement sur une coopération bilatérale, ne devrions-nous pas réouvrir le dossier de l'Union du Maghreb ?

-Bien entendu et nous sommes tout disposés à vous entendre et à nous impliquer sérieusement dans une relance saine d'un Maghreb Uni, lui répondit volontiers Elwali.

-Bien, peut-on se retrouver demain matin tôt pour en discuter ?

-Oui, ce sera fait inshâallah et le roi nous honereras de sa participation.

Comme convenu, le lendemain Chamss Al-hakh avec le représentant de l'Union du Maghreb au ministère des affaires étrangères eut un entretien franc et fructueux avec ses interlocuteurs marocains.

-Mettons-nous d'accords sur la libre circulation des biens et des personnes, nous aurons ainsi fait un pas concret vers une vrai coopération, fit-elle d'emblée.

-La libre circulation se heurte à un problème de taille Excellence, nous avons un traffic de tous genre à nos frontières et nous devons arrêter une position commune quant au traitement des dossiers brûlants de la sécurité, objecta le ministre de l'intérieur.

-La sécurité c'est une priorité, mais elle ne doit pas entraver la marche vers le progrès et la prospérité, répondit la présidente, c'est pouquoi il faut une coordination soutenue de part et d'autre des frontières et permettre une fluidité du transport, qu'en dites-vous ?

-Eh bien ! Nous sommes partants.

قراءة 371 مرات آخر تعديل على الأربعاء, 12 حزيران/يونيو 2019 15:49

رأيك في الموضوع

{ مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } سورة ق الآية 18