قال الله تعالى

 {  إِنَّ اللَّــهَ لا يُغَيِّــرُ مَـا بِقَــوْمٍ حَتَّــى يُـغَيِّـــرُوا مَــا بِــأَنْــفُسِــــهِـمْ  }

سورة  الرعد  .  الآيـة   :   11

ahlaa

" ليست المشكلة أن نعلم المسلم عقيدة هو يملكها، و إنما المهم أن نرد إلي هذه العقيدة فاعليتها و قوتها الإيجابية و تأثيرها الإجتماعي و في كلمة واحدة : إن مشكلتنا ليست في أن نبرهن للمسلم علي وجود الله بقدر ما هي في أن نشعره بوجوده و نملأ به نفسه، بإعتباره مصدرا للطاقة. "
-  المفكر الجزائري المسلم الراحل الأستاذ مالك بن نبي رحمه الله  -

image-home

لنكتب أحرفا من النور،quot لنستخرج كنوزا من المعرفة و الإبداع و العلم و الأفكار

الأديبــــة عفــــاف عنيبـــة

السيـــرة الذاتيـــةالسيـــرة الذاتيـــة

أخبـــار ونشـــاطـــاتأخبـــار ونشـــاطـــات 

اصــــدارات الكـــــاتبــةاصــــدارات الكـــــاتبــة

تـــواصـــل معنــــــاتـــواصـــل معنــــــا


تابعنا على شبـكات التواصـل الاجتماعيـة

 twitterlinkedinflickrfacebook   googleplus 


إبحـث في الموقـع ...

  1. أحدث التعليــقات
  2. الأكثــر تعليقا

ألبــــوم الصــــور

مواقــع مفيـــدة

rasoulallahaomabinbadisbassairveccosassalachihabbinnabilejeunemusulmansultan cerhso shamela wefaqdev iktab
الجمعة, 31 أيار 2019 15:02

Chams Al-hakh première présidente de l'Algérie et Najm eddine juge suprême de l'Algérie 25

كتبه  Afaf Aniba
قيم الموضوع
(0 أصوات)
Chams Al-hakh première présidente de l'Algérie et Najm eddine juge suprême de l'Algérie 25

La réunion terminé avec Monthir Rekaik, la jeune femme entra en communication directe avec le roi Séoudien Mohamed Ben Salman  :

-Je vous remercie pour l'invitation, j'assisterais à la réunion par satellite, je ne me déplacerai pas à Mekka et je vous prie de m'envoyer les thèmes de cette réunion et je ne signerai aucune déclaration finale écrite à l'avance et qui devrait être rédigé d'abord en pleine réunion pas avant pas après.

Le ton glacial de la présidente Algérienne amena un sourire mauvais sur le visage du roi assassin.

Il ne fit aucun commentaire et après un court salut, il raccrocha.

La jeune femme convoqua le responsable de la sécurité militaire, le général Issa Tinder, elle le reçut en compagnie du juge suprême Najm-eddine. Le haut militaire qui s'apprêtait à aller en mission avait dû la retarder de quelques heures pour être reçu par la présidente.

-Je suis à votre disposition Madame, fit-il.

La jeune femme ne répondit pas de suite, elle lisait le document de Rekaik que lui avait remis tantôt son assistante Manara :

-Au temps de la présidence de Mr Bouteflika, vous étiez à un poste de responsabilité éminent non loin du chef de la  DRS  mis en retraite en 2015, n'est -ce- pas ?

-Oui, fit le responsable de la sécurité.

-En vous choissisant de vous nommer à votre poste actuel, je l'ai fait uniquement pour une seule raison, vous êtes un homme clean, honnête qui ne s'est jamais compromis dans les ténébreuses affaires domaine exclusif du général Amiane et compagnie, fit la jeune femme.

Issa Tinder surpris par le ton et la teneur des dires de la présidente acquiesça en silence.

-Bien, dites-moi je vous prie qui est le responsable à l'époque qui a mis en relation des supérieurs de l'armée Algérienne avec le prince Mohamed Ben Zayed Al-maktoum ?

-D'abord la relation au début a été officielle, et entrait dans le cadre des relations bilatérales, durant la présidence de Mr Bouteflika les pays du Golfe ont voulu renforcer les relations économiques avec l'Algérie par des investissements fructueux ici, dans notre pays, il y a deux institutions distinctes, l'institution étatique civile et l'autre militaire, la première étant infiltré par le lobby anti arabo-musulman a refusé tout investissement économique des pays du golfe en Algérie a des exceptions prêt tandis que l'institution militaire Algérienne a une vision différente, et nos hauts gradés croient que le sort de l'Algérie est lié indéfectiblement au monde Arabo-musulman donc nos hauts responsables militaires dés le début de la présidence de Bouteflika voulait exploité l'argent et le carnet des relations internationales des princes Emirati pour moderniser notre armée. A mon humble avis, les différents généraux qui ont oeuvrés pour un renforcement des relations avec les Emirats leurs intentions au départ était innocente mais je dois dire que leur stratégie comportait beaucoup de défauts qu'a su exploiter en sa faveur le prince Mohamed Ben Zayed Al-maktoum, cela lui a donné l'occasion en or de nouer des relations d'affaires avec l'armée Algérienne et avec le temps cette relation lui est devenu plus profitable à lui qu'à nous.

Un silence meubla l'espace du vaste bureau de la présidente Algérienne :

-Est-ce à dire mon général que tous les hauts gradés de notre armée qui on entretenu des relations professionnelles officielles avec le Prince Mohamed Ben Zayed Al-maktoum n'ont pas profités de la chose pour leurs intérêts égoïstes ? S'enquit soudain le ton limpide la première responsable du pays.

Un autre silence se fit puis le ton sincère le général Issa Tinder déclara :

-Madame dans l'armée Algérienne comme dans le gouvernement civil, il y avait les bons et les mauvais.

-N'utilisez pas le sujet au passé, mon général jusqu'à cette heure nous avons partout dans l'état les  mauvais et les bons responsables et je dois procéder dans 48h avec vous et avec le ministre de la défense, le corps juridique et sécuritaire au début de l'opération du grand nettoyage, nous avons enclenché plusieurs chantiers depuis presque un mois et je sais que les mauvais si on ne les écarte pas en les jugeant et en les punissant sévérement, ils vont nous mettre inéluctablement les bâtons dans les roues.

L'annonce de Chamss fut suivi d'un autre silence puis reprenant le ton ferme :

-Je sais que dans notre armée nous avons de très bons éléments qui la dirigent mais aussi comme vous venez de le dire avec raison nous avons de très mauvais éléments et ceux-là je ne peux permettre qu'ils perdurent à leurs postes, quant au  cas des Emirati après votre retour de mission, mettez moi au point un plan qui réduit l'influence du clan du Golfe sur nos affaires militaires, surtout et surtout sur notre industrie militaire et je veux un rapport aussi relatif à notre capacité réelle de production d'armes efficient car jusqu'ici mon général je n'ai aucune idée de la situation, est-ce que nous avons vraiment profité du transfert de technologie à des degrés divers de la fabrication des armes ou non, et revoyez-moi tout le système de communication de l'état Algérien et même si nous devons changer de partenaire pour les équipements sensibles, nous devrions le faire, il y va de la sécurité et du destin de l'Algérie.

قراءة 90 مرات آخر تعديل على الأربعاء, 12 حزيران/يونيو 2019 15:40

رأيك في الموضوع

{ مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } سورة ق الآية 18