قال الله تعالى

 {  إِنَّ اللَّــهَ لا يُغَيِّــرُ مَـا بِقَــوْمٍ حَتَّــى يُـغَيِّـــرُوا مَــا بِــأَنْــفُسِــــهِـمْ  }

سورة  الرعد  .  الآيـة   :   11

ahlaa

" ليست المشكلة أن نعلم المسلم عقيدة هو يملكها، و إنما المهم أن نرد إلي هذه العقيدة فاعليتها و قوتها الإيجابية و تأثيرها الإجتماعي و في كلمة واحدة : إن مشكلتنا ليست في أن نبرهن للمسلم علي وجود الله بقدر ما هي في أن نشعره بوجوده و نملأ به نفسه، بإعتباره مصدرا للطاقة. "
-  المفكر الجزائري المسلم الراحل الأستاذ مالك بن نبي رحمه الله  -

image-home

لنكتب أحرفا من النور،quot لنستخرج كنوزا من المعرفة و الإبداع و العلم و الأفكار

الأديبــــة عفــــاف عنيبـــة

السيـــرة الذاتيـــةالسيـــرة الذاتيـــة

أخبـــار ونشـــاطـــاتأخبـــار ونشـــاطـــات 

اصــــدارات الكـــــاتبــةاصــــدارات الكـــــاتبــة

تـــواصـــل معنــــــاتـــواصـــل معنــــــا


تابعنا على شبـكات التواصـل الاجتماعيـة

 twitterlinkedinflickrfacebook   googleplus 


إبحـث في الموقـع ...

  1. أحدث التعليــقات
  2. الأكثــر تعليقا

ألبــــوم الصــــور

مواقــع مفيـــدة

rasoulallahaomabinbadisbassairveccosassalachihabbinnabilejeunemusulmansultan cerhso shamela wefaqdev iktab
السبت, 26 كانون2/يناير 2019 17:26

Voyage au bout d'une photo2/2

كتبه  Afaf Aniba
قيم الموضوع
(0 أصوات)
Voyage au bout d'une photo2/2

S'éveillant, il fit :

-Oui, Jacques Lewis.

Immobile, l'inconnue fit :

-Mankield est pourtant présent dans le président.

Il ne sut que dire, l'air s'emplit du vide à nouveau. Durant huit années, il avait suspendu la photo de Jacques dans son appartement de l'université Blackwell, il lui consacrait dés son réveil à six heures du matin un moment d'observation. Le jour filtrant à travers les interstices des volets lui révélait le portrait grandeur nature, un calme résigné ruisselait de la personne disparu :

-Etes-vous Pakistanaise ? S'enquit-il à l'improviste. Il se mit sous un petit projecteur, il n'eut pas de réponse. Il s'expliqua : 

-J'ai vécu trois mois dans le Cachemire Pakistanais .

Il patienta un long moment, la dame s'était retranchée derrière le silence. Le bleu noir de sa tenue lui avait indiqué la région d'où elle venait :

"Tu es un personnage défiant, tu rapportes les vérités des endroits que tu visites. Oncle Erwin

pourquoi ne pas conrebalancer nos vérités avec les leurs ? Lui avait demandé il y a deux mois sa nièce Katia

-Tout ce que j'entreprends de faire c'est par expérience, l'objectivité souvent se retourne contre soi.

-C'est comme cela que tu as conquis le coeur des démunis et des opprimés.

-Pas tous Katia, et conquérir est un verbe que je déteste. Avait-il rétorqué songeur. Il avait une certaine perspective de l'humanité, à travers un processus de développement, il avait appris à visionner globalement des réalités diverses sans les dissocier, l'humanité de la foi est inaltérable. Le temps parfois nous renvoie des disciples véreux, la chair est le seul ennemi collé à vous. Saints et prophètes redoutent plus que tout les attraits de ce bas-monde sur leurs fidels. La présence de cette dame ici démontrait la force de l'Islam, un nombre de ses disciples sont des flambeaux incandescents.

-Madame, mes photos ne vous intéressent pas ? Demanda -t-il.

Elle fit un geste de dénégation, il cacha sa déconfiture en revenant dans le hall. L'employé alla au devant de lui : 

-Monsieur, je viens de recevoir l'album du vernissage, lui annonçat-il.

Le front plissé Mankield se détendit, remerciant l'employé, il tint l'album, et l'ouvrit à la recherche de la photo de Jacques Lewis. L'oeuvre était reproduite à la page 3, satisfait, il revint au coin, et tendit à la dame, l'ouvrage :

-Je vous l'offre madame. Déclara t-il.

L'inconnue inclina la tête en le prenant. Cinq minutes s'écoulèrent puis d'un ton uniforme, elle dit :

-L'écorce du silence est la parole, l'âme du silence est la fixité mémorable de l'image.

-En effet, fit-il frappé par la sagesse de la pensée, l'ombre le ton naturel reprit :

-L'attitude du président Kennedy ici en est la preuve.

Méditant, il sentit son regard se modifier pour se métarmophoser, cette halte sur le bord d'une péniche, ces yeux visionnant un monde tout en retrait dans la traînée de bulle provoqué par le moteur lui apparurent étrangement éternel.

-Le président était un des rares politiciens capable de percevoir l'agitation muette des éléments de l'univers. Fit-il remarquer.

-Monsieur Lewis l'a compris à sa juste mesure. Fit la dame.

Lointaine est si proche est cette inconnue, si ce n'était pas sa voix j'aurais cru avoir la berlue !"

Il reporta ses yeux sur la photo de Lewis, il releva la distance séparant les quais de l'embaraction, et ses reflets floues sur l'eau, les traits que réflechissait la surface de l'eau, le par-dessus sobre et discret, le col relevé, il évoqua une phrase de son ami "Un originaire de l'île de la tristesse se reconnaît à cette façon de se laisser attirer par le royaume des songes éveillés, le sais-tu Erwin ?"

Il fit quelque pas en arrière, l'ombre vivante s'était détournée, l'espace de lumière entre eux s'assombrit. Il sut deviner les contours imprécis du passé venu peser de tout son poids à un moment où il s'était cru s'en être délivré. L'Irlande était un lambeau de la chair, une dimension de la vie inexplorée, une partie de l'existence répudiée. Il avait longtemps assumé la terreur contagieuse d'une condition bafouée, en saississant l'appareil photo, il se débarrassait à plein main de ses plaies brûlantes, les jetant sur les angles de l'objectif. Cette dame n'avait pas seulement réouvert en lui les plaies, elle avait sans le vouloir affûter sa prise de conscience, douloureuse reprise. Pétrifié, il tenta de se secouer. Le ton égal, il dit :

-Savez-vous que votre présence est évocatrice ?

Il Y eut un silence. De nouveau venus admirérent pendant quelques minutes le président Kennedy, une vieille dame distinguée murmura :

-Son regard est encore enfant.

Il allait répliquer :

-Parce que précisément notre enfance flétrit au lever de la tristesse, sous son povoir nous devenons adulte !

Il renonça, la véritable discipline de l'homme est de se maîtriser à temps.

Son esprit  préoccuppé par la dame inconnue. Il discerna dans sa longue halte, une lecture originale :

Pourquoi ? S'exclamat-il en son for intérieur, ce matin dans la chambre noire la lumière bleu projetté sur les épreuves avaient tranchés mes veines et le sang versé sur les sels d'argent les avait fait s'embraser d'un coup ?

S'étant faufilé à l'intérieur de cette photo portrait d'un homme disparu, assassiné sur une place à midi à Dallas dans un jour lointain, l'avait exposé à la mort de tous ces millions cueillis sur le pas de leurs portes, sur les routes de l'exil ou dans leurs champs, entre les barbelés des camps de camp de concentration, la vie nous fait assumer la responsabilité des échecs. Cet idéal de vivre en conformité avec les conventions devient un cauchemar, l'héroïsme nous a poussé délibérement à transformer la planète en un immense champs de bataille.

Tout petit, il avait lu une courte conversation d'un conte irlandais célébre "Un homme interrogea une fourmi:

-Quel effet cela fait d'être écrasé par une botte ?

Le petit insecte donna une réponse énigmatique :

-Et quelle impression cela vous fait d'être effacé par un obus ...?"

Mankield sursauta, cette question le ramenait à la dame en noir, il ouvrit grand ses yeux. Surprise !! L'inconnue drappée s'était volatilisée, où est-elle ? Se demanda t-il.

L'un des miroirs derrière lui, lui désigna un pan de la longue tenue de la dame,  il sut qu'elle était sur le seuil de la galerie il s'empressa de la rattraper :

-Madame, vous partez déjà ? S'étonna t-il.

Elle ouvrait son parapluie, une fine pluis s'était mise à tomber :

-Mais oui !

-Et vous nous laisser ?

-Nous ! Répéta t-elle avec stupeur.

Il clarifia les choses :

-Moi et le président Kennedy !

-J'ai une famille Monsieur.

Ce fut le ton crédule qu'il dit :

-Cela n'a rien à voir avec eux!

Elle l'ignora, se détournant calmement, elle s'en alla. Demeuré  seul désemparé, il ne fit aucun geste pour la rappeler, dans un angle du hall un arbuste du Queensland nain flamboya à l'éclair fulgurant dehors.

La pluie happa la haute silhouette, de nouveau, il était dans les ténébres. Refermant les battants de glace, il retourna auprès de Lewis, il demanda au portrait  mi-voix :"Pourquoi cette visiteuse est parti sans voir mes photos ? Elle a parlé peu, je ne sais pas ce que ses yeux poursuivaient dans l'immensité de l'oeuvre ? Elle est venu directement ici. La présence orientale est magnétique, il se souvint d'une citation d'un poète Arabe El-Mâari "Vivre dans la dignité est un devoir souverain."

La famille des hommes m'a donné un triste aperçu sur ce lien sacré, la famille au nord est une métaphore de la relation victime bourreau. S'éloignant du président Kennedy, il épia l'état du ciel, l'averse était proche de l'accalmie. Le vent chassait les paquets de brume, après un au revoir rapide, il sortit.

Dans l'allée, il respira l'air trempé et balayant le brouillard, il marcha d'un bon pas.

A cet instant un courant de pensée vint s'appuyer sur son épaule droite, intrigué, il se tourna en arrière et vit la vitre de glace derrière laquellee trônait le portrait de Jacques Lewis et une voix chuchota :

"Morta certa, hora incerta"

Le rideau de brume retomba comme un couperet, il s'en alla résolument.

Fin

قراءة 62 مرات آخر تعديل على الإثنين, 11 شباط/فبراير 2019 13:04

رأيك في الموضوع

{ مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } سورة ق الآية 18